Le portage salarial est une nouvelle forme d’emploi qui commence à se développer et à prendre de l’ampleur. A mi-chemin entre salarié et indépendant en combinant liberté d’action et protection, le poste de salarié porté ne reprend cependant pas exactement les mêmes règles qu’un salarié classique. Vous êtes indépendant et vous souhaitez savoir quels sont vos droits pour ce type d’emploi ? ALSE Portage, votre société de portage, vous dit tout sur la rémunération et vous facilite le calcul portage salarial.

Comment fonctionne la rémunération portage salarial ?

La rémunération portage salarial diffère de la rémunération classique d’un salarié. La rémunération du salarié porté dépend des honoraires qu’il facture à ses clients.

Cette facture représente le salaire brut que perçoit le salarié. Pour obtenir le salaire net, il faudra y retrancher les montants d’imposition légale que l’on estime à 25% pour les charges patronales, 15% pour les charges salariales, et enfin 10% pour ALSE portage, la société de portage salariale du salarié, comme frais de gestion. Ces frais de gestion comprennent la gestion administrative, les frais d’assurances, et les volets juridique et bancaire, pour une couverture optimale. En règle générale, le salaire net représente légèrement plus de 50% du salaire brut.

Cette rémunération, légèrement inférieur à celui d’un travailleur indépendant vous accorde une multitude d’avantage et de protection dont vous ne bénéficieriez pas en tant qu’indépendant. Vous souhaitez estimer votre salaire si vous étiez amené à devenir salarié porté ? Notre simulation de salaire est disponible en ligne pour tout type de professions.

En ce qui concerne la règlementation portage salarial

La réglementation portage salarial limite ce statut à certains postes. Parmi eux, on retrouve les situations indépendantes telles que les cadres expérimentés aux projets autonomes, les créateurs d’entreprises souhaitant tester leurs projets, les auto-entrepreneurs en freelance qui souhaitent mettre un terme aux limites de ce statut, les consultants et les travailleurs indépendants. Il est aussi compatible avec une grande partie des professions dans les prestations intellectuelles telles que chef de projet, ingénieurs, expert informatique ou consultant digitaux.

Même si ce statut de salarié porté est très récent et remonte aux années 80 pour sa création, la réglementation portage salarial est très poussée et protège efficacement les partis concernés. Depuis 2008, ce statut est entré dans le code du travail, dans le droit français depuis 2015. Très récemment, en 2017, la convention collective des salariés portés voyait le jour, renforçant son cadre juridique ainsi que ses avantages pour les entreprises et les salariés.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez en savoir plus, ALSE portage vous propose régulièrement des conférences pour vous informer. Il ne vous reste qu’à vous inscrire pour y participer.

onpost_follow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *